Lexique

Le monde de la Blockchain et des Cryptos a son vocabulaire propre. Voici quelques définitions illustrées pour vous y retrouver. Vous remarquerez les nombreux anglicismes et acronymes. Par ailleurs, il y a également de nombreux termes issus de l'univers du trading, secteur des cryptos le plus actif !!!


 

Testez vos connaissances


A

AIRDROP : C’est une distribution gratuite de tokens par un projet de crypto-monnaie qui se lance. Il y a souvent des contraintes pour bénéficier des airdrop. Par exemple, répondre à un questionnaire, avoir un compte Bitcointalk, … Une fois le airdrop terminé, chacun des participants reçoit ses jetons.

ALL IN : Cela signifie de mettre tout son argent sur une seule crypto. Cette expresion vient du pocker (faire all in).

ALTCOIN ou ALT : « alt » étant le diminutif de « altcoin », ce terme désigne toutes les crypto-monnaies autres que le Bitcoin.

ARBITRAGE : On fait un arbitrage lorsqu'on l’on se sert de la différence des prix entre les deux plateformes d’échange pour faire du profit.

Exemple : Une plateforme 1 propose de l'Ethereum à 300€ alors qu'une plateforme 2 le propose à 305€. J'achète donc de l'Ethereum à 300€ sur une plateforme 1 et le revend à 305€ sur la plateforme 2.

Note : les cas d'arbitrage vraiment rentables sont assez rares (en incluant les frais de transactions) et souvent réservés à des traders chevronnés.

  ASK : nom donné à un ordre de vente.

  ATH  (All Time High) : la valeur la plus haute de tous les temps d'une crypto. En forte période de hausse, les ATH d’une crypto-monnaie sont très nombreux.

 


B

BALEINE (Whale en anglais): se dit d’une personne ou d’un groupe d’individus qui possède beaucoup d’unités d’une crypto-monnaie au point de pouvoir influer sur le cours du titre. Si une baleine se met à acheter, le titre grimpe significativement. Si elle vend, la crypto chute.

BEAR (Ours en anglais) : ce terme symbolise les traders se plaçant à la vente. Il faut imaginer un ours se tenant debout et qui donne un coup de griffe (du haut vers le bas). On parle aussi de bear market qui est un marché à tendance baissière.

BID : nom donné à un ordre d'achat.

BLOCKCHAIN (Chaine de blocs en anglais) : une blockchain constitue une base de données qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création. Elle est partagée par ses différents utilisateurs, sans intermédiaire, ce qui permet à chacun de vérifier la validité de la chaîne.

Schema blockchain cryptoquiz

Il existe des blockchains publiques, ouvertes à tous, qui peuvent être assimilée à un grand livre comptable public infalsifiable (comme pour le Bitcoin), et des blockchains privées, dont l’accès et l’utilisation sont limités à un certain nombre d’acteurs. Les utilisateurs qui vérifient les transactions et écrivent la blockchain sont appelés les mineurs.

BOT TRADING : c'est un logicile de trading qui passe des ordres automatiquement suivant un algorithme et un paramétrage prédéfinis.

BOUGIE / MECHE : Il est possible de représenter l’évolution d’un titre (une crypto par exemple) par un graphique dit « en bougies ». Une bougie représente un intervalle de temps (1 heure, 4 heures, 1 jours, un mois, ….). Si la bougie est rouge, c’est que la crypto a perdu de la valeur pendant le laps de temps choisi. Si elle est verte, elle en a gagné. Les bornes de la bougie sont égales aux valeurs au début et à la fin de l’intervalle de temps. La mèche d’une bougie représente les valeurs maximale et minimale atteintes pendant l’intervalle de temps.

Bougie cryptoquiz

BULL (Taureau en anglais) : Ce terme symbolise les traders se plaçant à l’achat. Il faut imaginer un taureau donnant un coup de corne (du bas vers le haut). On parle aussi de bull market pour désigner un marché à tendance haussière.

 


C

CHART : graphique représentant le cours d’un actif (une crypto par exemple). En abscisse (axe horizontale), c’est le temps qui est représenté (en heure, en jour, en mois, …) et en ordonnée (axe vertical), la valeur de la crypto (en dollars, en euros, en Bitcoin si c’est une alt, …).

CORRECTION : lorsqu’une crypto connait une forte hausse, rapide, il est très fréquent qu’une chute s’ensuive avant que le cours ne se stabilise. C’est baisse est appelé correction. C'est-à-dire que la crypto, après avoir connu une valeur decorrélée du marché, retrouve une valeur en phase avec le marché.

      CRYPTO : diminutif de “crypto-monnaie”. Terme utilisé pour désigner une monnaie numérique.


 D

DAY TRADING : il s’agit d’une technique de trading qui consiste à effectuer plusieurs opérations d’achat et de vente au sein d’une même journée.

      DCA (Dollar Cost Averaging) : il s’agit d’une technique d’investissement long terme. Elle consiste à investir un petit montant tous les jours (ou de façon systématique et régulière) pour profiter au mieux de la volatilité. Le marché des crypto-monnaies étant très volatile, cette technique prend tout son sens pour ceux qui souhaitent conserver des cryptos.                      

DELEGATED PROOF OF STAKE : il existe plusieurs méthodes pour vérifier les transactions (suivant les projets). Dans ce cas, la blockchain délègue les décisions à un nombre fini de nœuds, élus par les autres et qui peuvent être révoqués à tout moment si leur travail et leurs décisions sont mauvais. Les cryptos Lisk ou Omisego, par exemple, utilisent cette méthode.

DIP : Lorsque le prix d'une crypto chute brutalement mais remonte rapidement, il se forme un creux sur le grapique appelé "dip". L'idéal est d'acheter au plus bas du creux, d'où ll'expresion "buy the dip" qui est souvent entendue.

 DUMP : Il s’agit d’une baisse brutale de la valeur d’un actif (une crypto, par exemple). Un dump est un mouvement violent sur un marché sur une période de temps assez courte. Il est déjà arrivé au Bitcoin, par exemple, de perdre plus de 50 % de sa valeur en très peu de temps. Le contraire d’un dump est un pump.


E

EFFET DE LEVIER : l’effet de levier permet d’accroître votre exposition sur un marché, sans avoir à immobiliser la totalité de votre capacité d’investissement. C’est un coefficient multiplicateur qui est appliqué à la somme engagée (x2, x5, x10 par exemple). C’est comme si la plateforme sur laquelle était fait le trade prêtait de l’argent. Attention, si l’effet de levier peut permettre d’accroître considérablement les gains, il amplifie également les pertes dans les mêmes proportions. Cet outil est à utiliser avec la plus grande prudence et est réservé aux traders aguerris voir professionnels.

 Exemple : j’investis 100 euros en Bitcoin avec un effet de levier de 5. C’est comme si j’avais investi 500 euros. Si le titre gagne 10%, je gagne donc 50 euros (au lieu des 10 euros sans effet de levier). Par contre, si le titre perd 10%, je perds 50 euros (au lieu des 10 euros sans effet de levier). On comprend bien que si, dans notre exemple, le titre perd 20% (ce qui est fréquent dans le monde des cryptos), je perds 100 euros, donc l’intégralité de ma mise de départ. La plateforme d’échange n’attendra pas que le titre remonte, elle coupera ma position dès que votre solde sera à zéro. J’aurai donc perdu 100 euros, sans espoir de les revoir.

ERC20 : C’est une des technologies créées par Ethereum. ERC20 définit une liste commune de règles à suivre. Il permet aux développeurs de prédire avec précision comment les nouveaux tokens fonctionneront dans le système Ethereum. C’est une sorte de standard universel pour émettre un token. Il exite d'autres normes Ethereum, moins connues (ERC230, par exemple).

De nombreux tokens déjà émis utilisent l’ERC20. On peut citer notamment le Golem, EOS, Omisego ou encore Augur.

       EXCHANGE : il s’agit d’une plateforme proposant la vente et l’achat de crypto-monnaies. A ce jour, les plus importantes sont Coinbase, Binance, Kraken, Bittrex, Bitfinex, …             


F

FIAT : Une monnaie-fiat est une monnaie décrétée par l’État. La monnaie-fiat est émise par une banque centrale et l’État impose le cours forcé de cette monnaie-fiat. Le mot fiat est un mot latin qui signifie "qu'il en soit ainsi", c'est-à-dire décrété par l’État.

FLASH CRASH : lorsqu’une valeur descend très fortement en l’espace de quelques secondes puis remonte aussitôt. Cela s’est par exemple produit avec l’Ether, en juin 2017. Le cours a chuté de plus de 99,9% en moins d’une seconde ! Sur la plateforme d’échange GDAX, le prix est passé d’environ 317 dollars à 0,10 dollars et il est instantanément remonté au-dessus des 300 dollars. C’est un phénomène très rare. Dans le cas de l’exemple, cela s’explique par la vente massive d’Ether (par une baleine) ce qui a fait chuter le cours et entrainer l’exécution d’ordres automatiques de vente, amplifiant la chute.

FLIPPENING : c’est le terme technique utilisé pour parler du moment où une autre crypto - monnaie détrônera le Bitcoin, en terme de capitalisation. Jusqu’en février 2017, le Bitcoin représentait plus de 85% du marché. En janvier 2018, il représentait environ 35 %.

                     

FOMO  (Fear Of Missing Out): la psychologie des traders est un élément très important pour le marché. Un comportement FOMO est un comportement d’achat de masse, impulsif et non préparé, par peur de rater une occasion d’investissement.

FORK (fourche en anglais) : un fork est un nouveau logiciel créé à partir du code source d'un logiciel existant lorsque les droits accordés par les auteurs le permettent. C'est pour cette raison que les forks se produisent facilement dans le domaine des logiciels libres. De nombreux forks ont lieu sur le Bitcoin, dont le code est open source, suite à des divergences de point de vue au sein de la communauté Bitcoin. C’est de cette façon que sont nés le Bitcoin cash et le Bitcoin Gold, par exemple.

            FUD (Fear Uncertainty and Death) : abréviation courante sur les forums de crypto lorsque quelqu’un véhicule des idées fausses dans le but de manipuler le marché. Les personnes pratiquant le FUD sont appelés des FUDster.


G

GAS : Ce terme est lié à la crypto-monnaie NEO. Deux jetons sont présents sur NEO. Le NEO et le GAS. Le NEO permet de participer aux choix de l’avenir de la blockchain via des élections (sur le Bitcoin, c’est la puissance de calcul) proportionnellement au nombre détenu. Ce dernier rapporte des dividendes, en GAS. Le GAS est utilisé pour payer les frais de transaction. Lorsque l’on possède et conserve du NEO, on accumule automatiquement du GAS, lui-même monnayable.


H

 HALVING c'est le nom donné lorsque la récompense de minage d’une monnaie est réduite (souventdivisée par deux). Ce processus est intégré, en dur,  au code de la monnaie. Lors de la création d'une monnaie, la récompens de minage doit être incitative pour encourager les mineurs. Avec le temps, il est nécessaire de limiter cette récompense pour réduire progressivement l'offre. Cela est uniquement valable pour les monnaies à quantité limitée.

HASH : Un hash est une chaîne de caractères hexadécimaux obtenue dans un processus de protection / anonymisation des données personnelles basée sur un cryptage des données.

HOLD (tenir en anglais, pour tenir une position) : ce mot s’est francisé en « holder ». Il s’agit d’acheteur des cryptos pour le long terme.

 


I

ICO (Initial Coin Offering) : aussi appelé token sale, c’est une levée de fond, généralement réalisées en ETH ou BTC, où, en échange des sommes investies, on reçoit des tokens de la future monnaie.

 


L

LEDGER : nom du principal fabriquant de hardware wallet. Cette entreprise française a développé différents produits pour stocker ses cryptos monnaies en toute sécurité, hors réseau.

 


M

MARKET CAP : c’est le diminutif de Market Capitalization. C’est la multiplication du prix actuel de la crypto par le nombre d’unité en circulation. Le market Cap Global peut être vu comme la somme totale d’argent injectée dans le marché de la crypto. Il s’exprime souvent en dollars.

MINAGE / MINNING : il n’existe pas de banque centrale pour produire les crypto-monnaies. Dans le cas des cryptos, il s’agit d’ordinateurs qui appartiennent à un même réseau et qui sont rémunérés contre un service : ils doivent s’assurer du bon fonctionnement des transactions. C’est ce qu’on appelle le minage.

Il s’agit de mettre à disposition de la puissance de calcul pour vérifier les transactions entre utilisateurs qui ont lieu partout dans le monde. A chaque fois qu’une personne envoie des cryptos à une autre personne, la transaction est vérifiée par le réseau, puis enregistrée dans la blockchain. La mise à disposition de cette puissance de calcul a un coût. Le paiement permet ainsi d’inciter les mineurs à continuer de vérifier les transactions. Les cryptos créées rejoignent la masse déjà en circulation.

 


P

PAIR A PAIR (peer to peer, P2P) : le pair à pair est un modèle de réseau informatique où chaque ordinateur est à la fois client et serveur. Les postes connectés par un protocole réseau pair-à-pair sont appelés « nœud du réseau ». Très souvent décentralisées, les connexions se font directement entre les nœuds. Ce modèle peut servir au partage de fichiers, au calcul distribué ou à la communication.

 

PANIC SELL : mouvement de vente, sous le coup de l’émotion, suite à la baisse du cours d’une crypto. Vendre dans un mouvement de panique est rarement une bonne idée.

 

PARTERN (motif ou figure en anglais) : ce terme est utilisé pour identifier des figures caractéristiques dans un chart. On parle par exemple de « M » (ou double top), de « W » (ou double bottom) ou encore de ETE (Epaule Tête Epaule). Il en existe bien d’autres. C’est un élément de plus, aux côtés de tous les autres indicateurs, pour le trader, afin d’identifier l’évolution future d’un titre.

Patern cryptoquiz

 

PONZI (pyramide de) : La Pyramide de Ponzi, est la première arnaque célèbre utilisant le système de la pyramide pour tromper des investisseurs. Elle a été mise en place par Charles Ponzi à Boston en 1920. Ponzi proposait à ses investisseurs des rendements qui n’étaient pas réalisables (50% en 45 jours, à l’époque). Comme il était impossible de produire ces rendements, Ponzi utilisait les fonds des nouveaux investisseurs pour payer le taux d'intérêt promis aux anciens investisseurs. Le système fonctionne tant que la pyramide grandit et qu'il y a suffisamment de nouveaux entrants pour financer les précédents investisseurs. Lorsque ce n’est plus le cas, la pyramide s'écroule et tous les derniers investisseurs perdent la totalité de ce qu'ils ont investi.

C'est ce système qui a été utilisé par Bernard Madoff, qui a fait perdre près de 50 milliards de dollars à ses investisseurs quand le système s’est écroulé en décembre 2008.

Aujourd’hui, des doutes existent autour de plusieurs crypto monnaies, comme Bitconnect, par exemple.

 

PROOF OF WORK (PoW, preuve de travail en anglais): dans les crypto-monnaies utilisant la méthode de validation par preuve de travail (pour ajouter un bloc supplémentaire à la blockchain), chaque mineur du réseau doit réaliser des calculs coûteux en temps et en énergie afin de valider un bloc. L'ensemble des transactions d'un bloc ainsi que les transactions chiffrées de la chaîne de bloc précédente sont ajoutées à la blockchain.

PROOF OF IMPORTANCE (preuve d’importance en anglais) : la décision de valider une transaction est prise par un mineur sélectionné en fonction de différents critères comme son utilisation de la blockchain, son ancienneté, sa quantité de monnaie possédée, etc.

PROOF OF STAKE (PoS, preuve d’enjeu en anglais) : avec cette méthode, la sélection du mineur est aléatoire. Elle est cependant pondérée par la quantité de crypto-monnaie possédée par celui-ci. C’est une méthode par laquelle une chaîne de blocs d'une crypto-monnaie vise à atteindre un consensus distribué. Alors que la preuve de travail (PoW) demande aux utilisateurs d'exécuter des calculs mathématiques complexes pour valider les transactions, la preuve d'enjeu demande à l'utilisateur de prouver la possession d'une certaine quantité de crypto-monnaie (leur « participation » dans la crypto-monnaie) pour prétendre pouvoir valider des blocs supplémentaires dans la chaîne de bloc.

PULLBACK : figure caractéristique du trading, un pullback est identifié lorsque le titre revient sur sa résistance après l’avoir cassée. La résistance devient alors support. C’est souvent un signal d’achat.

 

Pullback cryptoquiz 

      PUMP : il s’agit d’une augmentation brutale de la valeur d’un actif (une crypto, par exemple). Ce mouvement violent est réalisé sur une courte période. Le contraire d’un pump est un dump.


R

RESISTANCE : Sur un graphique représentant l'évolution d'un titre (une crypto par exemple), la droite de résistance est tracée en reliant le maximum de points haut. Elle constitue un frein à la hausse du cours puisque, très souvent, celui-ci bute sur elle avant de rebondir. Selon que l'investisseur mènera une analyse à court, moyen ou long terme, il peut exister plusieurs résistances.

Resistance support cryptoquiz

ROADMAP (carnet de route en anglais) : c’est le plan d’actions présenté par l’équipe / entreprise qui porte le projet de crypto. Elle présente les actions et les dates importantes que le projet souhaite tenir (mise sur le marché, évolutions, partenariats, …).


S

SCALABILITE : désigne la capacité d'un produit à s'adapter à un changement d'ordre de grandeur de la demande (montée en charge). Cela mesure, en particulier, sa capacité à maintenir ses fonctionnalités et ses performances en cas de forte demande. C’est une notion très importance pour les crypto-monnaies qui connaissent le succès.

SCAM (arnaque en anglais argotique) : l’univers des crypto-monnaies étant fleurissant, certains, peu scrupuleux, créent de faux projets et de fausses monnaies dans le seul but d’attirer des investisseurs puis de partir avec l’argent, sans donner suite au projet.

SHITCOIN : ce dit d’une crypto-monnaie sans avenir, sans véritable projet. Certaines crypto-monnaies ont simplement été créées pour profiter de l’engouement autour du sujet.

SMART CONTRACT : ou "contrat intelligent". Ce sont des contrats inscrits dans un blockchain et dont les clauses s'executent automatiquement.

SUPPORT : sur un graphique représentant l'évolution d'un titre (une crypto par exemple) la droite de support est tracée en reliant le maximum de points bas. Elle constitue un frein à la baisse du cours puisque, très souvent, celui-ci bute sur elle avant de rebondir.

Selon que l'investisseur mènera une analyse à court, moyen ou long terme, il peut exister plusieurs supports. A noter qu'un support horizontal est en général plus fiable qu'un support pentu.

Resistance support cryptoquiz

STACK : le stack est l'ensemble du portefeuille d'un investisseur. C'est l'ensemble des cryptos possédées par une personne.


T

TANGLE : le Tangle est le registre distribué de l’IOTA. Ce nouveau mode de DLT est complétement différent des blockchains traditionnellement utilisées pour les crypto-monnaies (comme pour le Bitcoin par exemple). La principale différence est que le Tangle ne comporte ni blocs, ni chaines. La contrepartie à "payer" pour l'utilisation du réseau IOTA est la validation de deux autres transactions (à l'opposé de la blockchain normale où l'on paye des frais aux mineurs). Dès lors, les valideurs et les utilisateurs ne sont plus découplés. En d'autres termes, chaque utilisateur est également un "mineur" (dans le sens vérificateur) dans le système. Etant donné que chaque utilisateur sécurise le registre lui-même, il n'y a donc plus besoin de mineurs (dans le sens puissance de calcul rétribuée en tokens).

TOKEN (jeton en anglais) : toutes les crypto-monnaies n’ont pas la fonction première de servir de monnaie. Le Bitcoin, le Litecoin, le Dash ou encore le Monero ont vocation à être des monnaies à l’instar de l’Euros, du Dollars, etc. L’Ethereum, par exemple, n’a pas vocation à être une monnaie. Il s’agit davantage d’un actif numérique qui sert de pivot lors d’une transaction (dans le cadre d’un smart contract par exemple). On parle alors de token pour désigner les unités créées et échangées.

TO THE MOON (aller vers la Lune) : Cri de ralliement de beaucoup d'investisseurs en cryptomonnaies. Cela symbolise l'espoir de voir le prix d'une crypto tellement haut qu'on pourrait atteindre la lune.

 

  


W

WALLET (portefeuille en anglais) : les cryptos peuvent être soit laissées sur la plateforme qui a servi à l’achat soit transférées dans un portefeuille privé. C’est un des grands principes des cryptos. Chacun est sa propre banque et donc chacun stocke ses monnaies. Il existe des portefeuilles en ligne, hors ligne, papier ou encore sous forme de clé USB spéciale (appelée hardware wallet ou cold wallet). Il n’est pas conseillé de laisser ses cryptos sur les sites d’échanges sauf si c’est pour faire du trading.

WEAK HANDS (main faible en anglais) : se dit d'une personne qui prend peur suite à une baisse et qui vend, même si c'est à parte.

WHITEPAPER (livre blanc en anglais) : c’est le document de base de tout projet crypo. il est rédigé par l’équipe / l’entreprise à l’origine du projet de la nouvelle crypto... Le whitepaper permet de comprendre comment l'idée de ce token est née et le problème que ce projet est censé résoudre. Si ce document n’existe pas, c’est mauvais signe.

 

 

Testez vos connaissances

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.