Expo Bitcoin Art (r)évolution

Pascal boyart custom cryptoquiz

 

Exposition du collectif Bitcoin Art (r)évolution, du 28 septembre au 5 octobre 2018 à Paris, organisée par l’artiste français Pascal Boyart.

« À l’aube des 10 ans de la création du Bitcoin, cette exposition sera une première mondiale : des artistes internationaux issus de divers horizons  exposent leurs œuvres autour de la thématique du Bitcoin et des crypto-monnaies. L’acquisition des œuvres en bitcoin ou autres crypto-monnaies (Litecoin, Monero, Ethereum) et des certificats d’authenticité inscrits dans la blockchain Bitcoin seront également délivrés aux acquéreurs. »

"L’avènement des crypto-monnaies n’est pas seulement une révolution monétaire, c’est également une révolution culturelle.” expliquent Pascal Boyart et Brian O’Hagan (Marketing Manager chez Coinhouse)

Merci à Pascal Boyart, aka Pboy, de m'avoir accueilli et pour ses explications également.

 

Présentation des artistes

Andy Bauch

Andy Bauch vit et travaille à Los Angeles. Ses œuvres interpellent le public pour questionner la poussée croissante du monde numérique sur le monde réel. Inspiré par les techniques de compression des vidéos numériques, Andy a choisi les briques LEGO, qui symbolisent l’enfance, comme moyen d’exprimer et de représenter la nature pixélisée du monde digital. Il utilise des algorithmes informatiques et l’assistance de logiciels pour créer ses mosaïques, reflétant la manifestation physique de la menace abstraite de singularité technologique.


Josephine Bellini

Joséphine bellini est une artiste américaine. Son art reflète la conviction que les crypto-actifs symbolisent un changement de paradigme culturel. Elle s’attache à mettre en scène des sujets féminins dans ses œuvres d’art de manière provocante et accessible. Son objectif est d’amener le public à voir les choses autrement, en se libérant de l’emprise de certaines structures de pouvoir corrompues qui ne pensent qu’à leur propre intérêt.


Mark Bern

Né en 1979, Mark Bern vit à Zurich et Berlin. Cet ancien entrepreneur du secteur de l’internet, examine depuis plus de 20 ans la méthodologie de traitement d’image numérique en explorant les possibilités de manipulation d’image depuis l’ordinateur.
A travers son Pixel Art, il utilise plusieurs processus numériques pour créer des formes abstraites ressemblant aux photos pixélisées et inspiré du cubisme.


Pascal Boyart

Pascal Boyart, aka PBoy, est un artiste peintre français, passionné de dessin depuis l’enfance, il passe par de nombreuses années de graffiti avant de s’intéresser au portrait monumental et aux techniques de peinture traditionnelles. Il est le premier peintre muraliste à avoir proposé les dons en Bitcoin grâce à un QR code Bitcoin apposé à ses fresques street art.


Yom de Saint Phalle

Yom de Saint Phalle est né à Paris en Juillet 1970. Dès son plus jeune âge, il apprend le modelage et la peinture. Il accepte une invitation de Niki de Saint Phalle, sa tante, pour parfaire avec elle son apprentissage à San Diego en Californie.
Il développe un langage artistique qui propose une approche différente de la sculpture en révélant l’absence de matière plus que la matière elle-même. Yom accepte les cryptomonnaies comme paiement lors de la vente de ses oeuvres.

Coin Artist

Coin Artist, aka Marguerite deCourcelle, est une artiste américaine, pionnière du Crypto Art. Elle est la première à avoir caché du Bitcoin dans une de ses œuvres.  En 2014, elle a réalisé une toile abstraite, qui contenait des indices permettant de découvrir environ 5 Bitcoins. En février 2018, un gagnant a finalement trouvé l’énigme qui lui permettait de récupérer les fonds.


Youl
Sa découverte des crypto-monnaies en 2013 l’a conduit à s’y investir de plus en plus au fil des commandes de divers collectionneurs partout dans le monde, jusqu’à ne faire aujourd’hui quasiment que de la peinture autour de ce thème.
En 2014, Youl a été le premier artiste à avoir vendu une toile (Last Bitcoin Supper) en Bitcoin aux enchères sur Ebay pour plus de 3000 $ (équivalent de 12 btc au moment de la vente), ce qui en fit à l’époque la toile la plus chère vendue en bitcoins.


Choq

Choq est une figure très active du graffiti parisien. Depuis plus de 15 ans, il s’exprime sur les murs du monde entier de Paris à Melbourne, où il a récemment participé a des expositions prestigieuses.
Baigné depuis l’enfance dans la culture urbaine et la bande dessinée, son style est un mélange de graffiti et d’illustration. A travers ses compositions graphiques, il nous transporte dans son imaginaire rempli de couleurs, de formes et de personnages drôles et funky.


Yosh

Yosh est un artiste urbain de la région parisienne qui maitrise les techniques du street art et du graffiti en passant par le dessin, sur différents supports. Son univers funky, inspiré de la pop culture, la bande dessinée, les mangas et jeux vidéos, a donné naissance a des personnages sortis de l’imaginaire de notre enfance.


Ilies Issiahen

Né en 1984 en Algérie, Ilies Issiakhem vit et travaille à Paris. Il a étudié à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts de Paris. Peintre, dessinateur, Ilies Issiakhem a exposé en France et à l’étranger. Combinant plusieurs techniques telles que la sérigraphie, la peinture à l’huile où l’acrylique. Il poursuit un travail pictural expérimental qui interroge la figuration et en manifeste les enjeux au regard de l’essor numérique.


Nanu Berks

Originaire d’Argentine, elle vit et travaille à Austin, au Texas. Après une formation dans les sciences sociales, technologies et communication, elle se passionne pour «le partage d’informations sur l’évolution blockchain par l’art résultant de l’expérience ».

Les oeuvres présentées

Les photos ont été prises avec l'autorisation des organisateurs. Certaines oeuvres étaient sous verre, les reflets n'ont pu être évités. Mes excuses aux artistes.

 

 

BONUS

Il s'agit d'oeuvres supplémentaires, non présentes à l'exposition, mais sur le même thème et par les mêmes artistes.

 

 

 


L'exposition en vidéo, par Bitcoin.fr

Bitcoin Art (r)evolution

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.